HMDS – Jour 2 – Étape 2

Mardi 25 septembre 2018

Il fait encore nuit sur le bivouac, les coureurs se réveillent petit à petit.
Il faut donc déjeuner, rassembler ses affaires et les ranger dans son sac.
Mettre en accès rapide les rations du jour (barres, pâtes de fruits, …).
Et surtout ne rien laisser dans sa tente. C’est frustrant car ce soir on revient au même endroit, la tente n’aura pas bougé.
On se porte nos affaires sur les 66km pour revenir au même point.
C’est les règles du jeu 😀
Les tentes sont contrôlées, une pénalité est attribuée pour tout matériel laissé.

C’est donc 66km qui nous attendent aujourd’hui, avec pas mal de sable d’après le road book.

9h, l’heure du briefing approche.
Charles, un des organisateurs de chez WAA vient prendre de mes nouvelles et me poser quelques questions.
J’ai l’honneur de faire partie du portrait du jour : lien complet

Le briefing est accès sur la difficulté de l’étape, du parcours.
Cela n’est pas très rassurant, il va falloir partir molo, être bien à l’écoute de son corps, beaucoup boire et bien s’alimenter pour tenir le coup !

Le début de course est assez technique, le 1er check point se trouve au 4ème km.
Je m’arrête pour remplir mes gourdes, je n’avais plus rien, les 5L sont parties très bien hier.

Vers le 6ème km nous arrivons sur cette magnifique plage. On n’en voit pas le bout.
On aperçoit au loin des petits points, se sont les premiers concurrents.
C’est parti pour 15km de plage, sur un sable pas trop mou, désertique.
De temps en temps, au milieu de nulle part, on croise un pêcheur, ou même, des nudistes en pleine baignade/balade.
Nous traversons donc la plage nudiste de Cofete.
2ème check point, on pense en terminer avec la plage, mais non !! C’est reparti pour quelques km.

Puis un virage sur la gauche, et on entame un ascension, on va traverser l’île.
La montée est assez casse pattes avec de gros cailloux à enjamber. Je marche donc.

S’en suit une descente pour arriver au 3ème check point. Je n’ai plus d’eau depuis quelques minutes …

Je n’arrive pas à courir tout le temps à cause de la chaleur, de la fatigue. Le poids du sac commence à se faire sentir.
Je rattrape Damien, mon 2ème colloc de chambre, qui est mal en point. Surement parti trop vite, victime de la chaleur. Il veut abandonner …
J’essaie de le motiver mais sans plus … Je marche donc à ses côtés jusqu’au check point suivant.

A partir de là, un long moment de solitude commence.
Je me retrouve sur une longue piste en faux plat montant. Entouré de collines, sans air.
C’est le milieu d’aprem, moment le plus chaud de la journée. J’essaie de courir sur les parties plates.
Puis … Un MUR à monter !! J’ai de plus en plus mal aux trapèzes … Punaise qu’il est lourd ce sac.

Arrivé en haut je m’assoie pour apaiser mes épaules … un concurrent me rejoint et on fait la descente ensemble.
On discute, on fait connaissance. Il me dit qu’il a déjà participé au Marathon des Sables, et me dit le poids de son sac ! Entre 2 et 3kg de moins que le mien 😦 !!!!!
Punaise, malgré mes renseignements auprès de coureurs et mes efforts sur la prépa de ce sac, je me rends compte que j’ai beaucoup à apprendre, beaucoup à m’améliorer !!

Arrivé au check point 5, on fait une pause, je m’assoie pose mon sac au sol.
C’est reparti pour plus de 5km sur la longue plage de l’aller ! J’ai trop mal au dos et bien fatigué pour courir … Je marche, mais c’est long !Quelques kilomètres plus loin, c’est reparti pour une longue montée, et une longue piste à descendre. Je n’arrive plus à courir.

ça se voit peut être pas, mais j’en chie !!

CP6, je pose une nouvelle fois mon sac, j’en ai marre … Plus que 8km de sable mou avant d’en terminer avec cette étape.
La nuit commence à tomber, je garde ma frontale à la main.


C’est extra, on ne voit rien à part les faisceaux lumineux des autres coureurs et les balises réfléchissantes.
Je termine en 11h pile 🙂

Trace GPS

Je suis capout, je récupère 2 bidons de 5L (pour l’après course et la journée de repos du lendemain).
Je file dans ma tente, je me fais à manger, un peu de COMPEX et au dodo !

Mon reportage de l’intérieur

(Réveil sur le bivouac, Zone de départ, Vidéo de course (66km), Arrivée sur le bivouac)

Résumé HMDS

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.