Euskal Trail

EUSKAL TRAIL 2015 : Trail Gourmand 2×25 km

Le Trail Gourmand est une course nature par équipe de 2 coureurs, en 2 étapes et sur 2 jours, qui se déroule les vendredi 15 et samedi 16 mai 2015 à St Étienne de Baïgorry. Chacune des étapes démarre de Urepel pour arriver à St Étienne de Baïgorry, par 2 parcours différents d’environ 25 km pour 1300 m de dénivelé positif (et 1700 m de dénivelé négatif).

Veille de course

Retrait des dossards puis préparation à la course à base d’APÉROS et de PÂTES !!
Chacun paye sa tournée, heureusement qu’on n’est pas une dizaine … 🙂

Vendredi 15 mai :

Le bus nous amène de Baïgorry à Urepel pour un départ de course à 8h30.

Le temps n’est pas de la partie, il pleut, ya du vent et il fait froid…
Parcours assez difficile, la pluie se calme (on a de la chance). Olivier a la rage, il relance dès qu’il peut, il est à bloc, pas un mot, une grande concentration.
On termine ce premier jour à la 8ème place en 2h37min !

Profil de la course

L’après-course se passe comme à notre habitude, bières de récup’ puis repas assez arrosé à Arneguy.
Les jambes se sentent beaucoup mieux 🙂

Analyse du classement : les 7ème sont à 19 secondes, les 6ème à 1min30 et les 5ème à moins de 5min.
Tout est encore jouable pour approcher la 5ème place. Va falloir tout donner demain pour pas avoir de regrets ^^

Samedi 16 mai :

IDEM que la veille, on prend le bus pour Urepel.
J’ai trouvé le parcours plus facile que la veille mais les jambes sont moins fraîches, la 2ème montée fait mal, on donne tout pour essayer de grappiller quelques secondes sur le général. Olivier souffre sur cette fin d’étape, il est blanc mais il a toujours la rage, il donne tout jusqu’au dernier mètre !
Manque de bol, les 2 équipes devant nous (au classement de la veille) finissent jusque à quelques secondes derrière, donc pas de gain de place. Par contre les 1er ont dû abandonner sur blessure donc on termine 7ème au général 🙂
Bravo à Papy Olive qui a fait 2 belles courses et qui a tout donné !!

Profil de la course

Classement général des 2 jours

Classement général des 2 jours

Un grand bravo à Cédric Maly qui a dû abandonner au km90 de l’ULTRA TRAIL (130km) à cause des condition météo épouvantables, aux 2 frangins qui n’ont pu courir que la 1ère étape et aux 2 duos François / Fanche, et Flo / Ramun !!
Et merci à Amélie pour les encouragements et les photos !!

CONCLUSION : Un bon WE sportif, convivial et festif avec les copains 🙂 Comme on les aime 🙂

———————————

Reportage de France3 Pays-Basque sur l’Euskal Trail lors du JT du lundi 18 mai 2015 :

10 réflexions sur “Euskal Trail

  1. Bravo les champions!!! ce petit homme est une machine à courir et à boire des bières!!! BRAVO

  2. En effet, ce WE a été mémorable au niveau humain surtout avec mon petit protégé de XIBERO et les frangins PEILLEN, peu recommandables dés qu’il s’agit de rentrer dans un bar avec le secret espoir de pouvoir commander des menthes à l’eau pour récuperer!!!!!!! Biére, OH! jamais dans la précipitation; tpoujours avec ordre et méthode: l’une aprés l’autre seulement! ET BIEN moi, j’ai d’entrée, fait de la résistance ,en m’opposant à cette tradition absurde!!!! Merde nous sommes des sportifs, bon sang!! donc j’ai commandé illico un RICARD puis un autre puis….Bref apéro sympa le jeudi soir, le vendredi midi + repas à Arnéguy puis rebelote et quine le soir avec Nico et ses potes!!! Bref que du sport!! En tout cas un énorme merci à mon coéqui^pier dont je connaissais les valeurs humaines mais cette course m’a permis de conforter mes idées reçues!!! GENIAL mais ce sera la dernière car j’ai dû puiser au plus profond de mon engagement pour tenir la cadense. La prochaine ce sera en mixte avec la championne de Suéde de course en montagne, ….je crois!! Bises aux fifilles et serrage de paluches aux gaillards!!!! Et ne m’embêtez plus avec votre course à pied; MERCI!!!

  3. Une pensée pour notre pote Cédric, petit joueur, qui avait fait le plus dur de sa course avant d’abandonner dans la partie finale du trail qui faisait seulement ……40 bornes!!!! Si prés du but QUEL DOMMAGE!! Alors que les conditiuons, de l’avis de l’ensemble des survivants , paraissaient idéales: température avoisinnant les 5 °c, vent de 70 80 km/h grésil, pluie violente, public nombreux, pelouse satisfaisante, grizzli en rût… tout pour être heureux!!!! Et alors Cédric!! Qu’est ce qu’il t’a pris aprés 90 bornes de plaisir? En tout cas, à cause de Toi, alors que nous étions toto et lola sur le canapé, on a manqué COLENTA : mince pas de totem mais un voyage à Arnéguy(un de plus) pour récupérer notre Jules Verne des temps modernes!!!! Bon on t’aime quand même Cédric!!!!

  4. Un vrai bonheur de partager cette course avec toi « papa » Olive ! Et oui, les gens croyaient qu’on courait père et fils 😉
    Merci pour ces 3 supers journées!!!

  5. Malgré l’effort et la fatigue : je Te dis bravo CHAMPION et idem pour ton collègue qui lui a l’air plus détendu Alors toi qui aime les challenges cours cours cours « Papa »Olive bientôt les Alpes t’ouvriront les bras si si vas y fais toi plaisir « Papa »Olive et que le vent te porte : euh pardon que tes jambes te portent oups!!!

  6. Bravo à papa et à son gamin ! 😉 par contre, Olive, si tu veux, j’ai tout un tas de tee-shirts un peu plus techniques que le torchon que tu as mis en dessous de ton beau maillot du club !

  7. Non non lolo !! Surtout pas ! Ne lui prête rien ! Ce serait le choc des civilisations ! Olive est resté coincé en 1970 ! Pour lui, la course en montagne vient de naître et les doux jeux de 36 un frais souvenir ! Je pense que olivier mas fût très heureux de concourir sur un 25000 steeple ! Bravo à lui !

  8. Vous êtes de vilains jaloux de ma tenue vestimentaire que vous ne trouverez nulle part ailleurs car elle est collector; moi je trouve qu’elle est trés assortie à ma saxo grismarroncrème!!! Finalement, c’est un peu comme les godasses que j’avais au départ de la course; les d’jeun’s se moquaient de ma ligne de chaussures 2015 mais à l’arrivée on a pu constater les dégats causés par les 25 premiers km de course sur leurs pompes à 200 euros…..et là c’est moi qui rigolait!! Notre petit KALENJI’man national avait une chaussure fendue et un des 2 grandasses Licquois passait presque le bout du pied à travers sa chaussure « haute performance »……Alors Please ne me chambrez plus sur mes tenues tip-top et au top!!!

Répondre à Élisabeth Sibé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.